Reflets d'Éden

45,00

Résumé

Pour de mystérieuses et heureuses péripéties, la planète sur laquelle nous vivons demeure une incroyable énigme. Mes Reflets d’Eden regroupent une collection de lieux, parfois de simples détails pour insister sur la beauté de cette précieuse étoile qui nous accueille, quand beaucoup, par appât du gain, ont décidé sa destruction aveugle. Vivant ainsi des journées sauvages aux heures indécises, entouré de plantes généreuses, de lumières vaporeuses, d’un ciel obscur et de vagues obstinées, je vis avec fascination au bord de tous ces émerveillements, à la lisière du rêve, en partance pour des destinations qui m’obsèdent, des voyages qui me possèdent. Puis, peu à peu, mes émotions, mes ressentis et mes pensées, à leur tour, se mettent en chemin pour une lente transhumance vers un lieu quelque part en nous, le continent caché, le refuge des sensations de paix portées par le bleu, les mélodies et la poésie.

Michel Rauscher, artiste peintre, photographe, né en 1957 en Alsace, est un autodidacte passionné. Grand voyageur, il promène sa curiosité sur des terres qui le fascinent, en quête de couleurs, de lumière et d’authenticité, en Inde ou sur le continent africain. Son besoin de découvertes et l’interprétation de ses rêves deviennent sources d’inspiration. Il évoque la beauté du quotidien, la magie de l’ordinaire, l’émotion de l’instant. Figure emblématique de la sensibilité ethnique, il a remporté un succès planétaire. Ce livre-somme d’un artiste de premier plan est une immersion tout en textures et en trames sur notre Terre aimée.

Livre écrit par

RAUSCHER, Michel

Collection

Coups de crayon

Détails

ISBN : 978-2-35074-531-2Date de parution : 02/2019Poids : 1.928kgDimensions : 29x29cmPages : 280

Extrait

Peindre, c’est marcher dans la nuit qui somnole, errer dans ses propres rêves pour aller là où les hommes ont leur place auprès des arbres, loin des dieux et des pantins. Peindre m’invite à aller vers la musique, les écrins de verdure, la nature sauvage, à m’éloigner du bruit des villes, à vivre mes désirs d’ailleurs, à transgresser les interdits du beau, dictés par les écoles. Le mystère, l’artisan du merveilleux, je l’ai croisé maintes fois. Je l’autorisais à m’entourer. J’arrivais à vivre avec des questions sans réponse, à fermer les yeux pour voir, à apprécier le silence du végétal et l’éclosion des sentiments.
Derrière l’écorce de ma foi d’athée, je trouve en moi le souffle du jour. Je vous invite dans mon jardin, mon monde en couleur, avec ses instants cueillis à travers l’espace terrestre, mes parcelles d’éternité.

1
    Mon panier
    Oman, impressions
    1 X 20,00 = 20,00