Le Tour du Monde en 80 livres

19,50

Résumé

En vingt deux chapitres, depuis  » Mythologies « , jusqu’aux  » Conquérants « , et passant par « Nous sommes tous de grands enfants « , « Les observateurs de Civilisations « , « Du bon usage des moyens de transport « … Marc Wiltz propose une nouvelle lecture de 80 livres qui l’ont marqués et dont le thème principal tourne autour du voyage. Sont ainsi convoqués dans cette saga de l’aventure par l’écriture Don Quichotte et Casanova, Henry Miller et André Malraux, Bruce Chatwin et Victor Segalen, Saint-Exupéry et Hemingway…
Et le personnage mythique du premier voyageur : Ulysse. « Tout est parti d’Homère, le poète, l’aveugle, le chantre, celui qui, pour le bonheur ou le soin mental des autres, a la charge de les distraire, de les sortir de leurs préoccupations, de rassembler dans un verbe social les faits et les gestes mystifiés de leur existence. Au commencement était la parole de l’aveugle, celui qui n’existait pas, celui qui ne savait pas écrire.
Comme Jésus, celui que les écritures disent fils du verbe, mais dont aucune preuve historique n’atteste la réalité et dont, sans écrire lui-même, le geste a inspiré tant et tant de littérature… Pourquoi croire en l’un et pas en l’autre ?  » Pour présenter les chapitres de ce grand rassemblement, l’auteur explique par l’exemple en quoi ses propres voyages ont été influencés par les lectures de ces auteurs magnifiques pour lesquels il se livre là à un salutaire exercice d’admiration.

Livre écrit par

WILTZ, Marc

Détails

ISBN : 978-2-35074-195-6Date de parution : 09/2011Poids : 0.39kgDimensions : 15.5x22.5cmPages : 264

Extrait

Sous le regard attentif des dieux de l’Olympe, Homère le premier prophète offre une vision double de l’humanité à ses lecteurs. Il y a ceux qui tiennent de L’Iliade, c’est-à-dire de la guerre, l’affrontement, la ruse, la gloire, le pouvoir, les alliances, l’amour considéré comme une conquête ou une possession – et malheur donc à qui s’en empare indûment. Ce sont, résumés en un mot, les politiques, ceux pour lesquels le vaste monde est une question d’organisation, avec des places à défendre et des ambitions à assouvir.

Et il y a ceux qui tiennent de L’Odyssée, avec Ulysse, l’homme seul face à son destin, à ses choix, à ses amours. Ce sont, d’un autre mot, les aventuriers, et c’est d’eux qu’il s’agit dans ce livre.

0
    Mon panier
    Panier videRetour boutique