KHOURY-GHATA, Vénus

Vénus Khoury-Ghata, née au Liban, vivant en France depuis vingt-cinq ans, est partagée entre deux pays et deux langues : l’arabe maternel et le français acquis. Le français est la langue du père, interprète auprès du Haut-Commissariat français du temps du Mandat. Poète, nouvelliste et romancière, ardente porte-parole de la francophonie, collaborant à divers journaux, revues et émissions littéraires, elle est membre de plusieurs jurys : Mallarmé, Max Jacob, France-Québec, Max-Pol Fouchet… Son œuvre romanesque, riche de treize titres, est traduite en plusieurs langues, dont l’allemand, l’espagnol, le grec, le flamand, le suédois et le coréen.

2 résultats affichés

1
    Mon panier
    Nouvelles d'Israël
    1 X 12,00 = 12,00